Accueil

Bienvenue sur le site du club d’aïkido de La Roche-sur-Foron!

A tout moment de l’année, n’hésitez pas à venir nous rejoindre au dojo du complexe sportif Labrunie, 990 avenue de la Libération à La Roche-sur-Foron.

 

A propos du club

Le club d’Aïkido dépend de la MJC-Centre Social de La Roche-sur-Foron

Nous sommes affiliés à la Fédération Française d’Aikido, Aïkibudo et Affinitaires (FFAAA). Le club participe régulièrement aux stages organisés par la Ligue Rhône-Alpes de la FFAAA, en particuliers les stages de Marc Bachraty et Philippe Gouttard

Nous entretenons des relations amicales avec de nombreux clubs de la région dont:
-le club de Cranves-Sales
-le club d’Annecy-le-Vieux
-le club de Meylan

 

Horaires des cours

Les cours ont lieu au Complexe sportif Labrunie, 990 Avenue de la Libération, 74800 La Roche-sur-Foron:

Lundi
-de 19h à 21h

Jeudi
-de 19h à 21h

Présentation de l’aïkido

L’aïkido, un art martial non violent

Fondé au Japon au XXe siècle par Morihei Ueshiba (O Sensei), l’Aïkido est un art martial non-violent où l’aïkidoka (celui qui pratique l’Aïkido) apprend à utiliser la force et l’énergie de son assaillant en la retournant contre ce dernier. Il s’agit de décourager son adversaire et non de le détruire. Cette discipline est essentiellement basée sur une philosophie de non-violence. Sa pratique régulière vise à mieux communiquer en favorisant le développement harmonieux de chacun. Son objectif n’est pas la destruction de l’adversaire, ni même la dissuasion par la crainte, mais au contraire, un échange d’énergie propre à désamorcer l’agression et à évacuer la situation de conflit.

Toutes les techniques d’Aïkido s’inscrivent dans une série de mouvements circulaires destinés à rejeter toutes les formes d’agressivité dans le vide. L’aïkidoka utilise prioritairement l’esquive, et guide l’attaque de son partenaire en le contrôlant au maximum jusqu’au point de déséquilibre. Le positionnement du corps et la qualité de la technique priment sur la force physique. On peut ainsi débuter l’Aïkido quel que soit son âge, son sexe ou sa condition physique.

Les techniques d’Aïkido se travaillent principalement à main nue. Les deux partenaires peuvent être à genoux (suwari waza), Tori à genoux et Uke debout (hanmi handachi waza), ou tous les deux debout (tachi waza). L’étude est complétée par le travail aux armes: couteau (tanto), sabre (bokken) ou bâton (jo).

La progression se fait à son rythme, il n’y a pas de compétition. Elle est jalonnée par grades appelés KYU, du 6e au 1er. Après le passage du 1er KYU, le DAN (ceinture noire) est décerné à la suite d’un examen technique devant une commission de hauts gradés. Les grades DAN sont délivrés chacun, après plusieurs années de pratique, au cours d’examens organisés au plan régional, inter-régional ou national, en fonction des niveaux.

Chaque séance commence par un salut général. Il s’agit d’évacuer la tension du quotidien, de se vider de son stress et de combattre tout sentiment d’insécurité. Quand on vient faire de l’Aïkido, on fait abstraction de l’environnement extérieur. Cette discipline favorise l’évacuation des problèmes.

L’Aïkido permet une meilleure réaction dans les situations d’agression en supprimant les craintes. Il apporte aussi quelques clés pour avoir tout simplement confiance en soi. Il développe des facultés de concentration et de maîtrise de soi.

Sur le plan physique, cette pratique développe la souplesse, favorise le relâchement musculaire et améliore le placement du corps. Il a pour but de développer l’endurance, la résistance à la fatigue et il augmente le dynamisme.

Pour plus de renseignements sur l’Aïkido, son histoire et ses principes:

www.aikido.com.fr